Peut-on se débarrasser des courbatures ?

Les muscles peuvent parfois faire souffrir un néophyte ou même un sportif aguerri. En effet, il est tout à fait normal d’avoir des courbatures en cas de reprise de sport après une longue période d’inactivité. Cet article est en mesure de vous aider à en savoir davantage sur les courbatures, ses causes, mais aussi de répondre à la question si on peut se débarrasser des courbatures avec l’avis de différents spécialistes du sport, de médecins ou d’experts du sport.

Qu’est-ce qu’une courbature ?

Selon le Dr Sébastien Nado, médecin du sport à la Polyclinique de Bordeaux Tondu et médecin des équipes de France d’équitation et de ju-jitsu, la courbature est une manifestation musculaire douloureuse retardée qui apparait généralement 12 à 48 heures après l’effort. La douleur est au maximum entre 24 et 48 heures et persiste aux alentours de 5 jours.

Laurent Winkler, médecin du sport à l’INSEP quant à lui définit les courbatures comme une douleur liée à une accumulation de déchets lorsque l’on crée de l’énergie au niveau musculaire et que l’on fabrique notamment de l’acide lactique ; ou comme de microlésions musculaires qui apparaissent lorsque le corps n’est plus habitué à réaliser tel ou tel effort.

Les courbatures peuvent être considérées comme un signal d’alerte de la limite de l’organisme. Elles peuvent durer de 24 à 72 heures et au-delà, c’est que la limite de l’organisme a été dépassée et il y a peut-être des contractures, des déchirures ou des élongations.

Pour le site e-santé.fr (https://www.e-sante.fr/), le terme courbature désignerait des douleurs musculaires diffuses qui sont habituellement sans gravité et peuvent être accompagnées de fièvre ou de fatigue.

D’où viennent les courbatures ?

La cause des courbatures n’a pas encore été démontrée scientifiquement.

Selon le site e-sante.fr, les courbatures peuvent être causées par un traumatisme, une infection, une inflammation ou un trouble de la fibre musculaire. Selon ce site, les courbatures seraient causées par :

  • Des activités physiques trop intenses,
  • Des infections virales,
  • Des maladies rhumatismales comme l’arthrite ou la myosite,
  • Des maladies endocriniennes et cancers,
  • Un traitement par une statine.

Selon l’analyse à l’aide d’une revue de littérature de l’effet préventif des étirements passifs sur les blessures et les courbatures du sportif d’Abgrall Chloé (http://kinedoc.org/Kinedoc-war/KinedocDownloadDocument.do?nomFichierUser=Nantes-2012-ABGRALL-Divers.pdf&uri=a3abccae-e152-44e6-b513-42ac88d5e000.pdf), les courbatures seraient une sensation d’inconfort survenant 12 à 48 heures après l’effort causé par des exercices musculaires excentriques intenses ou inhabituels en durée ou en intensité. Le muscle courbaturé est douloureux tant à l’étirement qu’à la palpation ou à la contraction. La cause des courbatures serait le processus inflammatoire engendré par la résorption des microlésions provoquées par les exercices excentriques et serait à l’origine des sensations douloureuses. La courbature est donc due à des microlésions musculaires entretenues par un processus inflammatoire.

Les chercheurs sont donc d’accord sur le fait que les causes des courbatures sont les déchirures microscopiques dans les muscles. Mais cela n’explique pas pourquoi la douleur est plus sensible 24 à 48 heures après avoir fait du sport.  Selon le Journal of Physiology, 2004, 556(3), 983-1000 (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14766942), c’est le processus de reconstruction des tissus endommagés  par les contractions excentriques des muscles qui serait la cause des douleurs les jours suivant l’activité physique. Les liens les plus faibles dans les muscles sont éliminés afin d’être plus fort après la réparation. Le muscle endommagé libère également une substance appelée bradykinine 12 heures après l’effort et accroit le niveau du facteur de croissance nerveuse pendant deux jours. La douleur chronique en lien avec le processus de reconstruction associé à l’augmentation du facteur de croissance nerveuse augmente la sensibilité des terminaisons nerveuses et fait que tout mouvement des muscles enflammés comprime ses nerfs hypersensibles et cause la douleur.

Comment se débarrasser des courbatures ?

Sur un article (http://www.doctissimo.fr/forme/douleurs-musculaires/courbatures) sur le site Doctissimo, le Dr Sébastien Nado, médecin du sport à la Polyclinique de Bordeaux Tondu affirme qu’il faut prendre son mal en patience, car il n’existe pas de solutions curatives pour se débarrasser des courbatures. La littérature de la médecine sportive n’a trouvé aucune preuve de l’efficacité des massages à l’aide de gels, de crème pas plus que l’homéopathie, l’aromathérapie ou la phytothérapie. L’efficacité des physiothérapies proposées par les kinés, des ultrasons, de l’électrothérapie ou des vibrations n’est pas en outre suffisamment démontrée. Il préconise la prévention pour éviter les courbatures. Il recommande de bien s’échauffer, de s’hydrater et de faire un massage kiné post effort d’une durée minimum de 20 minutes dans les 2 heures qui suivent l’effort. Il avance également que la cryothérapie corps entier (CCE) de quelques minutes en chambre froide à -110 °C est efficace sur la douleur ressentie. Selon lui, le meilleur moyen de prévenir les courbatures serait d’effectuer des exercices excentriques de faible intensité afin de permettre aux muscles de s’adapter aux contraintes.

Selon Laurent Winkler, médecin du sport à l’INSEP, le fait de rester actif permet d’éliminer plus rapidement les déchets dans les muscles et rester inactif ne ferait qu’empirer la douleur ressentie. Il faut seulement diminuer l’intensité de ses exercices par rapport à la séance précédente. Il avance également que la récupération qui comprend l’hydratation, les étirements et l’alimentation peuvent permettre d’éliminer les courbatures.

Les différents moyens de traiter les courbatures après leurs apparitions proposées dans l’Analyse à l’aide d’une revue de littérature de l’effet préventif des étirements passifs sur les blessures et les courbatures du sportif d’Abgrall Chloé sont : le massage qui peut diminuer les douleurs durant 5 jours post-effort, des bains froids ou écossais qui diminuent le mécanisme inflammatoire et douloureux. Elle préconise en prévention de réaliser des exercices excentriques sous-maximaux afin d’augmenter la résistance d’un muscle pour un effort excentrique de même intensité au cours du temps.

 

Bref, d’après tous les avis recensés dans cet article, il n’existe donc pas de moyens curatifs pour se débarrasser les courbatures. Les solutions qui sont proposées ne peuvent avoir pour effet que de diminuer leur intensité. Ces solutions sont entre autres de rester actif avec des exercices de plus faible intensité ou des étirements. Faire des massages kiné post effort ou prendre des bains froids.  S’hydrater avec de l’eau minéralisée ou des boissons de récupération comprenant des protéines permet également de diminuer les courbatures. Favoriser l’alimentation anti-inflammatoire est aussi une solution avec des aliments riches en protéines et en omega3, les féculents, les légumes et les fruits. Les courbatures disparaissent généralement d’elles-mêmes en quelques jours. Si toutefois, les douleurs persistent au-delà d’une semaine, il est recommandé de consulter un professionnel de santé afin de découvrir leur origine et proposer le traitement adapté.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: