Comment soulager naturellement les douleurs après le sport ?

Le sport fait partie des pratiques qui permettent de garder le corps et l’esprit en bonne santé. Mais il arrive qu’après une bonne séance, on arrive chez soi avec plein de douleurs un peu partout sur son corps. Il se peut que vous ayez des courbatures ou que cela soit lié à des blessures. Toujours est-il qu’il faut y remédier. Si vous voulez en venir à bout de façon naturelle, il existe bel et bien des méthodes qui peuvent soulager les douleurs causées par une activité physique intense.

Comment soulager les douleurs après le sport avec le repos ?

Lorsque vous ressentez des douleurs après vos séances à la salle de sports, sachez qu’il s’agit d’un processus tout à fait normal. Cela signifie que vos muscles ont subi des microdéchirures. Lors de la phase de cicatrisation, les tissus seront renouvelés. Mais pour ce faire, votre corps aura besoin de repos et de sommeil. Ils offrent aussi l’occasion de soulager les douleurs.

·      Le repos pour mettre de côté les séances trop intenses

Pour que votre musculature prenne une nouvelle structure, vous aurez besoin de le reposer. Ce sera tout aussi bénéfique pour soulager la douleur que vous ressentez. Vous devez baisser drastiquement l’intensité de vos exercices sur une durée de 3 à 5 jours environ. Vous n’êtes pas obligé d’arrêter le sport lors de ce temps de repos, mais cette pratique vous permettra de réduire rapidement les douleurs ressenties.

·      Le sommeil : un élément clé contre la douleur

Pour que vos muscles puissent récupérer et ainsi éliminer la douleur, il est essentiel d’avoir un vrai sommeil réparateur. Il est conseillé d’avoir un sommeil de 7 à 8h après vos séances de sport. Cette habitude doit être mise en place pour avoir une meilleure hygiène de vie. En plus d’éloigner la sensation de douleur, vous réduirez aussi les risques de blessure. Mais vous aurez plus d’énergie pour les prochaines séances.

·      Jouer sur la température pour réduire la douleur après le sport

Les vaisseaux sanguins jouent un rôle important dans les sensations de douleur et d’inflammation. Pouvoir les influencer serait un atout pour essayer d’endiguer les sensations de brûlure ou de picotement. Pour ce faire, vous avez deux choix. Vous pouvez utiliser le chaud pour les dilater ou le froid pour avoir l’effet contraire.

Lire aussi  Manger avant ou après la musculation: Le guide optimal pour les sportifs

·      Une bonne douche chaude pour réduire la douleur

Une des pratiques les plus courantes pour lutter contre la douleur après le sport est de prendre une douche bien chaude. Elle peut apporter un soulagement. Elle va venir dilater les vaisseaux et relaxer les muscles. Vous aurez ainsi une sensation d’apaisement. Si la douleur persiste et qu’elle est localisée en un point précis, vous pouvez utiliser d’autres moyens pour diffuser la chaleur. Une bouillotte peut faire l’affaire. Elle aura une action plus localisée.

·      Le froid : une action tout aussi efficace que le chaud

Le froid est efficace pour réduire la douleur que l’on ressent après avoir pratiqué de sport. Elle peut être due à des courbatures ou encore à des coups que l’on a reçus. Peu importe, le froid pourrait vous aider à réduire cette sensation de tiraillement. Son action se base sur la décontraction des vaisseaux sanguins. Cela permet de limiter la circulation et ainsi de réduire la pression sur les nerfs. Il est préférable d’éviter tout contact direct de la glace avec votre peau. Enveloppez-le dans une serviette ou un bout de tissu avant de passer à son utilisation.

Bien s’hydrater et se nourrir pour lutter contre les douleurs après le sport

Pour que vos muscles puissent bien récupérer après les séances de sport, ils doivent avoir les ressources nécessaires. Mis à part l’oxygène présent dans le sang que l’on récupère grâce à la respiration, leurs seules ressources d’énergie proviennent de la nourriture. L’eau joue aussi un rôle important dans la suppression des douleurs.

·      Une alimentation saine et équilibrée pour une récupération plus rapide

Comme expliqué précédemment, les muscles subissent des microdéchirures. Ils doivent se refaire pour que la sensation de douleur puisse disparaître. Pour ce faire, ils ont besoin de ressources, et l’alimentation en est la base. Pour qu’elle puisse favoriser la récupération, elle doit contenir :

  • De la protéine,
  • Du glucide,
  • De l’antioxydant,
  • Du polyphénol.

La protéine servira de base pour la reconstruction des cellules et des fibres musculaires. Le glucide, quant à lui, servira pour refaire leurs stocks d’énergie. L’antioxydant et le polyphénol sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de votre organisme.

·      Une bonne hydratation pour éliminer l’acide lactique

Lors de grands efforts musculaires, une grande quantité d’acide lactique est libérée. Si elle n’est pas correctement éliminée, elle favorisera la formation des courbatures. Elles sont, sauf blessure, responsables de la douleur que l’on ressent après des exercices trop intenses. Pour faciliter l’élimination de l’acide lactique, il est conseillé de boire une grande quantité d’eau. L’idéal est de le faire de manière continuelle. Vous aurez plus d’efficacité si vous buvez avant, et après votre passage à la salle de gym.

Lire aussi  Combien de temps pour avoir des résultats visibles en musculation ?

La récupération active : une méthode efficace

Le repos n’implique pas que vous arrêtiez le sport entre deux séances de musculation intenses. Au contraire, pour éliminer plus rapidement la douleur, il est conseillé de faire circuler le sang un peu plus vite. Aussi, vous pouvez effectuer des exercices de cardio durant les trois à cinq jours de récupération. La durée de ces derniers devrait être de 20 minutes environ. Vous pouvez aussi pratiquer la récupération active directement après un effort intense. Pour ce faire, essayez de faire des activités plus douces et qui sollicitent les muscles mis en jeu durant la séance.

Le massage contre la douleur

Si vous le désirez, vous pouvez vous faire un petit massage pour réduire la douleur. Pour qu’il ait une efficacité accrue, il est préférable de le faire 30 minutes après votre séance de sport. Cette méthode permet l’élimination des courbatures durant les trois jours qui suivent. Pour avoir plus d’efficience, les huiles essentielles peuvent être utilisées durant le massage. Favoriser les produits naturels permet de réduire les effets secondaires indésirables. D’ailleurs, elles ont également des vertus apaisantes.

Les huiles essentielles : une solution pour soulager la douleur après le sport

Parmi les méthodes naturelles pour éliminer les sensations de douleurs, on retrouve les huiles essentielles. D’une manière générale, il est préférable de prendre des produits bio pour prévenir toute allergie et intolérance. Elles peuvent être utilisées lors des massages ou en application extérieure sur les parties de votre corps qui vous font mal.

·      L’huile essentielle de gaulthérie

Cette huile possède des vertus antispasmodique et anti-inflammatoire. Elle peut être utilisée pour favoriser la relaxation des muscles et pour traiter la douleur. Pour l’utiliser, il vous suffira de mettre trois gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale. Appliquer ce mélange sur le point qui vous fait mal à raison de 2 à 3 fois par jour. Il est à noter que pour les personnes qui font une allergie à l’aspirine, cette huile est déconseillée. Il en est de même pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans.

Lire aussi  Vélo elliptique ou rameur ? Que choisir ?

·      L’huile essentielle d’eucalyptus citronné

Cette huile est très efficace pour les sportifs. Elle permet non seulement de soulager les muscles, mais elle agit aussi sur les articulations. Pour apaiser les afflictions qui peuvent survenir, il vous suffira de le mélanger avec un peu d’huile végétale. Vous aurez à l’appliquer sur la zone douloureuse. Elle dispose d’une propriété antibactérienne. En cas de blessures durant le sport, elle sera un allié de taille. En bonus, elle vous aidera à tenir à distance les moustiques durant les nuits d’été.

Bien se préparer et bien clôturer ses séances de sports

Si vous avez un coach, il ne cessera pas de vous rappeler l’importance de l’échauffement et de l’étirement. Tous deux vont contribuer à prévenir les blessures et les courbatures. Les douleurs seront ainsi éloignées le plus possible.

·      L’échauffement

L’échauffement sert à mettre vos muscles dans de bonnes conditions. Ils vont monter progressivement en température. De plus, ils seront de plus en plus chargés d’oxygène. Avec ces deux points, ils seront plus souples et plus aptes à encaisser les efforts intensifs. Vous éviterez de la sorte les blessures à froid.

De la même manière, les courbatures seront limitées par de bons exercices d’échauffement. Ici, on est plus dans la prévention que dans l’élimination de la douleur. Mais le résultat est là, pas de sensation désagréable à la fin de votre séance de sport.

·      L’étirement

L’étirement est une pratique controversée. D’aucuns disent qu’il peut aggraver l’état des muscles après les séances intenses. D’autres affirment qu’il n’aurait pas d’effets sur la prévention de la formation des courbatures. Ce qui est sûr, c’est que les coachs sportifs continuent de le conseiller à la fin de chaque séance. Il permet l’assouplissement des fibres musculaires et la circulation sanguine. De cette manière, l’acide lactique sera plus facilement éliminé. Il entre dans les pratiques qui sont à mettre en place. Si vous le couplez avec une bonne hydratation, il devra vous permettre de soulager les douleurs musculaires.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: